Les sources occultes de la philosophie moderne – Alain Pascal

Publié le


Titre : Les sources occultes de la philosophie moderne : De la gnose à la théosophie – La conspiration des philosophes, tome 1

Auteur : Alain Pascal

Date de sortie : 2017

Résumé / Quatrième de couverture :

La philosophie moderne ne commence pas avec Descartes, puisque l’idéalisme se trouve déjà dans Boehme, le plus grand théosophe du début XVIIe siècle.
Il faut en tirer la conséquence, à savoir le mensonge quant au rationalisme de la philosophie moderne, Boehme étant un « illuminé » Rose-Croix.
Après avoir rappelé la filiation de la gnose et de la Kabbale à la Renaissance, Alain Pascal suit la théosophie en Allemagne au XVIe siècle, puis compare les doctrines de Boehme à la légende des Rose-Croix, des initiés lucifériens qui vont marquer le XVIIe.
C’est l’histoire secrète de la philosophie moderne qui est contée, le dévoilement de ses sources occultes, la gnose, la Kabbale et la théosophie, car elles expliquent l’échec moderne, c’est-à-dire la perte de Raison et le déchaînement de violence qui caractérisent les Temps modernes.
S’inscrivant dans la suite de la Trahison des Initiés et de la Guerre des gnoses, cet ouvrage met à mal le conformisme universitaire et ramène l’histoire officielle à ce qu’elle est, non une science, mais de la propagande anti-chrétienne.
Ce livre – muni de précieux index et table des matières détaillée -, est à lire sans œillères et avant que les Temps modernes nés dans le sang de la Révolution n’aboutissent à la dictature mondialiste voulue par les forces occultes qui dirigent le monde contemporain.

Pourquoi lire ce livre ? / Commentaires :

Une étude fouillée doublée d’un essai audacieux. Ce volume peut se lire indépendamment des autres.

Extraits :

« L’histoire que nous écrivons est l’histoire secrète de la philosophie, mais aussi de la transmission de l’Iniquité par les talmudistes et les kabbalistes aux philosophes modernes par le biais des théosophes « chrétiens », dont le plus grand est Jacob Boehme, l’inspirateur de Spinoza, et par celui-ci de Hegel, Marx et autres.
Là aussi les faits sont certains : La nouvelle Kabbale est la source d’inspiration de Boehme et de Spinoza, et il y a filiation entre eux et Hegel, Marx, Freud, Marcuse etc.
C’est la Kabbale qui sert de fil conducteur aux spéculations des théosophes, puis des philosophes modernes, lesquels seront d’abord « chrétiens », mais finiront (logiquement) athées. La Kabbale est ainsi à la source de la pire des philosophies modernes, celle basée sur la négation du Dieu de la Bible, l’athéisme.
Au XVIIe siècle, la Nouvelle Kabbale inspire la théosophie de Boehme et celui-ci est le premier fondateur de l’idéalisme, mais aussi du matérialisme dont l’issue fatale sera l’athéisme, notamment marxiste. Il y a une route de la Kabbale au communisme athée, la philosophie la plus criminelle des Temps Modernes (et de l’histoire), et elle passe par la théosophie de Boehme avant l’idéalisme de Descartes. Ce n’est pas conformiste ni bienséant de le déplorer, mais scientifiquement démontrable, et nous allons le faire.
Nous traitons de Boheme avant Descartes parce qu’il est un précurseur de l’idéalisme philosophique, donc aussi du matérialisme et de l’athéisme qui seront les conséquences logiques du « rationalisme » de l’ «illuminé » Descartes. Avant
« le » philosophe, « le » théosophe a perdu l’Intelligence du christianisme, comme tous les « illuminés » protestants, dont il est l’un des plus redoutables, parce qu’il transforme les élucubrations théologiques de ses prédécesseurs en théosophie, ou, pour s’exprimer avec plus d’exactitude, en Kabbale théosophique, car les deux mots doivent être indissociablement liés. »


« Il existe deux conceptions ontologiques possibles, et qui s’opposent, celle d’un Être Un (ou monisme métaphysique) et celle d’un dualisme de l’Être (ou dualisme métaphysique).
Pour l’Antiquité (et pour le moderne), l’Être est Un. Tout est dans le Cosmos qui contient ses propres principes de création et d’évolution. C’était la conception de l’œuf cosmique égyptien (bien avant Darwin…)

Dans la Bible, Dieu crée l’Univers par son Verbe à partir de rien, et par conséquent il y a deux Êtres, l’Être de Dieu et L’Être de l’univers.

A notre avis, ce dualisme de l’Être est nécessaire à la raison humaine, car lui seul fournit un critère de partition entre le rationnel et l’irrationnel. En effet, s’il n’y a qu’un seul Être, le rationnel et l’irrationnel sont nécessairement internes à cet Être, et par conséquent, il n’y a aucun critère objectif du rationnel. En effet, comment départir le rationnel de l’irrationnel dans le cerveau humain ? Et dans la Nature ? Dire (comme Hegel) que le réel est rationnel n’est-il pas s’illusionner ? N’a-t-il pas une dimension irrationnelle ?

Par contre, le dualisme de l’être fournit un critère. En effet, ce que l’homme ne peut pas comprendre est interne à Dieu, donc externe à la Nature. Il y a un mystère de Dieu qui libère l’irrationnel de la Nature, ce qui permet sa connaissance scientifique par la raison humaine. L’homme n’a plus peur d’étudier la Nature, parce que le mystérieux, l’inconnaissable, est transféré à un Dieu transcendant (extérieur) à la Nature.
(…)
Aujourd’hui, l’homme prétend dominer le réel, mais l’ignore, parce que sa connaissance est utopique, car un péché d’orgueil contre le Créateur, Dieu. La philosophie moderne a « tué Dieu » et c’est pour cela qu’elle a perdu tout lien au réel. Son réalisme est une illusion et son rationalisme un irrationalisme.
(…)
Les Humanistes ont fait revenir la métaphysique de l’Antiquité païenne en faisant revivre secrètement ses cultes du Cosmos, cultes abolis par le christianisme, mais perpétués par la gnose, le Talmud, l’islam et le Kabbale, donc « renaissants » avec la Renaissance, y compris sous sa forme païenne. »

Vidéos :

Publicités

3 réflexions au sujet de « Les sources occultes de la philosophie moderne – Alain Pascal »

    CHumain a dit:
    20 février 2018 à 01:22

    Merci!👍

    […] • Les sources occultes de la philosophie moderne – Alain Pascal. […]

    […] • Les sources occultes de la philosophie moderne – Alain Pascal. […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s