Le siècle de Louis XIV – Collectif

Publié le Mis à jour le


le-siecle-de-louis-xiv-collectif

Titre : Le siècle de Louis XIV

Auteur : Collectif, sous la direction de Jean-Christian Petitfils

Date de sortie : 2015

Résumé / Quatrième de couverture :

C’est Voltaire qui, en 1751, proposa publiquement l’expression de « Siècle de Louis XIV », qui depuis lors s’est imposée pour qualifier la période sans doute la plus éclatante de l’histoire de France, de 1643 à 1715. Ce rayonnement n’alla certes pas sans ombres, et le bilan présenté ici ne dissimule pas, à côté des grandeurs du règne, les misères du temps. De plus, loin d’être immobile, ce grand siècle fut une période de maturation et de transformation de la société, sous tous ses aspects. Aussi cet ouvrage traite-t-il tout autant de la personne royale que du mode de gouvernement, de l’économie du royaume et de la religion que de la guerre, de l’entourage du roi que de la politique extérieure et des mouvements populaires, sans oublier les arts et les lettres.

Pour dresser ce panorama, à l’occasion du tricentenaire de la mort du Roi-Soleil, Jean-Christian Petitfils, dont le Louis XIV, paru en 1995 et lauréat du Grand Prix de la biographie (histoire) de l’Académie française, fait autorité, s’est entouré d’une vingtaine d’historiens qui se sont distingués par leur connaissance de cette période : Jean Barbey, Lucien Bély, Yves-Marie Bercé, de l’Institut, Emmanuel Bury, Jean-Philippe Cénat, Jean-Marie Constant, Joël Cornette, Bernard Cottret, Mathieu Da Vinha, Sylvio De Franceschi, Jean-Paul Desprat, Françoise Hildesheimer, Jean-Claude Le Guillou, Alexandre Maral, Emmanuel Pénicaut, Jean-Pierre Poussou, Thierry Sarmant, Jean-François Solnon.

Pourquoi lire ce livre ? / Commentaires :

« Pour le tricentenaire de la mort de Louis XIV, une entreprise sans précédent, conçue et dirigée par le plus grand biographe du grand roi. »

Fiche de lecture d’Anne Bernet dans Politique Magazine :

« À l’aube du XVIIIe siècle, Voltaire s’essaya à l’histoire « totale » en proposant un vaste panorama du règne de Louis XIV qui abordait tous les aspects de l’époque et mettait en évidence l’influence royale en tous domaines. En ce tricentenaire de la mort du Roi-Soleil, les meilleurs connaisseurs du Grand Siècle se sont associés sous la direction de Jean-Christian Petitfils, lui-même auteur d’une biographie essentielle du roi, afin de donner à leur tour, avec le recul du temps et l’apport de sources longtemps inexploitées, une vue d’ensemble de la vie, de l’œuvre et du royaume de Louis XIV. À la fois grand public et remarquablement documenté, ce livre éclaire aussi bien le caractère ou le quotidien du souverain que sa conception du pouvoir, sa façon de travailler, le choix de ses ministres et conseillers, le regard qu’il portait sur les grands « dossiers » du temps, qu’il s’agisse de politique, d’économie, de guerre, de diplomatie, de religion.  Sans rien cacher des erreurs ou des échecs royaux, les auteurs donnent cependant une vision d’ensemble juste et apaisée qui met en évidence la grandeur de Louis XIV et de son règne. Une somme qui résume en les rendant accessibles les derniers apports de l’historiographie à notre connaissance de la période. »

Fiche de lecture de Medias-Presse-Info :

« Sous la direction de Jean-Christian Petitfils, ils sont une vingtaine d’historiens à avoir participé à la rédaction de cet ouvrage qui dresse un vaste panorama du siècle de Louis XIV.

Avec le troisième centenaire de la mort de Louis XIV, le temps de la synthèse est venu. Plusieurs chapitres se concentrent sur la personnalité du roi. On y décrit son enfance difficile, la mort prématurée de son père, la Fronde qui a forgé son caractère à l’école de l’adversité, la révolte des parlements, l’ambition frénétique des princes et des Grands, sa vie d’errance et d’aventures à travers les campagnes dévastées, dans des carrosses brimbalants, son aversion de l’insubordination, sa soif passionnée de l’ordre et de l’autorité, son émancipation de la tutelle maternelle et ses amours royales, sa vie en représentation, tel un roi d’apparat.

Ce livre analyse aussi la société française qui connut d’importantes mutations au cours de ce règne : implication grandissante de l’Etat, transformation du mode d’anoblissement, baisse de la fiscalité directe, hausse des impôts indirects, lutte contre les violences des seigneurs et des gens de guerre, émergence des villes. Ensuite est brossée la situation économique de ce grand royaume d’un peu plus de 20 millions d’habitants. Il est aussi question de façon détaillée de la façon du roi et de son Conseil de gouverner, de la construction de la monarchie administrative, de l’ordre et des désordres de ce règne, des questions religieuses, des rapports entre la France et l’Europe, des objectifs et de la conduite de la politique extérieure de Louis XIV, et enfin des arts et des lettres. L’ouvrage se termine sur le drame de la succession royale. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s