Les illusions républicaines – Claude Rousseau & Claude Polin

Publié le


Les illusions républicaines - Claude Rousseau & Claude Polin

Titre : Les illusions républicaines

Auteur : Claude Rousseau & Claude Polin

Date de sortie : 1993 (1ère édition); 1995 (2ème édition revue et augmentée)

Résumé / Quatrième de couverture :

Les « Illusions de l’Occident » c’était celles qu’il se faisait sur sa capacité à combattre le communisme, en réalité trop proche de lui pour qu’il puisse en être l’adversaire, a fortiori le fossoyeur. Si le communisme, comme on nous le ressasse, est mort, ce n’est peut-être que d’une fausse mort, personne ne l’ayant encore vraiment tué !

L’objet du présent ouvrage, reprenant douze ans après l’inspiration du premier, est de démontrer que des circonstances changeantes ne modifient pas le fond des choses, que les mêmes dangers nous menacent, qu’en un mot la République subsistante, l’épée de Damoclès reste suspendue sur nos têtes, même si son point d’ancrage au plafond a pu se déplacer. En effet, qu’est-ce que la République ? Un cocktail létal de sophisme politique et moraux si grossiers qu’ils ont cessé d’être philosophiques; de croyances religieuses si déviées qu’elles perdent cette qualité même; d’institutions incapables de rien instituer; d’élites qui n’en sont plus, en tant que simples émanations des masses amorphes chargées de les promouvoir…

Les « Illusions Républicaines », ce sont celles de cette République en sa capacité de demeurer – ou de redevenir – un modèle, alors qu’elle est spontanément autodestructrice. Mettre le système à nu, c’est ce que les auteurs ont voulu faire, avant d’esquisser dans un troisième moment (objet du prochain volume) les éléments d’une philosophie pouvant, en tout état de cause, être considérée comme la condition nécessaire de toute régénération sociale possible.

Claude Rousseau, agrégé de philosophie, maître de conférences à l’Université de Paris-Sorbonne
Claude Polin, agrégé de philosophie, docteur ès lettres, ancien auditeur de l’IHEDN, professeur à l’Université de Paris-Sorbonne

Pourquoi lire ce livre ? / Commentaires :

« Un livre fort intéressant, et instructif, par deux philosophes qui se livrent à une critique argumentée, et de très haut niveau bien qu’accessible à tous, des sophismes politiques et moraux nés des idées issues de la Révolution et incarnées dans les principes de la République. Un ouvrage de référence. »

« Ce livre nous démontre que la « philosophie des Lumières » demeure le fondement de notre décadence. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s