Louis XIV – François Bluche

Publié le


Louis XIV - François Bluche

Titre : Louis XIV

Auteur : François Bluche

Date de sortie : 1986

Résumé / Quatrième de couverture :

« Méfiant envers toute grandeur excessive et surtout imprégné des préjugés d’une légende noire, le public demeure trop souvent réticent à l’égard du plus étonnant de nos rois. De Louis XIV, qui a parrainé les écrivains, les savants et les artistes, créé de grandes institutions culturelles, orienté un siècle entier, réuni à la France un empire colonial et une dizaine de provinces nouvelles, qui crée l’État moderne en évitant soigneusement l’étatisme, qui a remodelé la société en assurant la promotion de nouvelles élites ; de Louis XIV, qui a dominé de sa personnalité et de son rayonnement le siècle le plus brillant de notre Histoire, les Français ne gardent parfois qu’une image étroite et déformante : comme si l’adultère, un zèle religieux poussé jusqu’à l’intransigeance, la condamnation de Fouquet et la fâcheuse dévastation du Palatinat avaient constitué l’essentiel d’une vie de 77 ans et d’un règne personnel de 54 ans.
Le présent livre, qui représente quarante ans de fréquentation du Grand Siècle, va débarrasser l’historiographie des poncifs et des clichés. L’érudition, toujours présente, jamais n’alourdit un texte nuancé. Dans ce gros ouvrage qui se lit comme un roman, on retrouve ou l’on découvre un roi, un règne et un royaume marquant l’apogée de la France.

François Bluche, l’un des meilleurs connaisseurs de la France d’Ancien Régime et de l’Europe des Lumières, a publié une douzaine d’ouvrages parmi lesquels Les Magistrats du parlement de Paris au XVIIIe siècle (réédité en 1986), Le Despotisme éclairé (réedité en 1985), La Vie quotidienne au temps de Louis XIV (1985). Fayard a publié en 1990, sous sa direction, un Dictionnaire du Grand Siècle, déjà classique. »

Pourquoi lire ce livre ? / Commentaires :

« Une légende noire a fait de Louis XIV ce monarque vaniteux, assoiffé de conquêtes et de flatteries dont les manuels perpétuent l’image. Au terme d’un immense travail, François Bluche s’inscrit en faux contre elle et nous offre le portrait d’un souverain audacieux, dévoué à la France, d’un mécène généreux et éclairé, d’un innovateur qui apparaît comme l’un des fondateurs de l’état moderne. »

« Grand spécialiste de l’Ancien Régime et professeur en université, François Bluche a été un des grands vulgarisateurs, au sens noble du terme, des bienfaits de la monarchie traditionnelle en France. Avec beaucoup de courage, au risque d’être marginalisé, il s’est attaqué fermement à la « vulgate » qui veut que seule la république peut amenée le progrès dans les sciences, les lettres et les arts. Grâce lui en soit rendu d’autant que ses ouvrages sont écrits dans une belle langue française et donc très agréable à lire. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s