Une main cachée dirige – Jacques Bordiot

Publié le


umcd

Titre : Une main cachée dirige

Auteur : Jacques Bordiot

Date de sortie : 1974

Résumé / Quatrième de couverture :

« Le monde est gouverné par de tout autres personnages que ne se l’imaginent ceux dont l’œil ne plonge pas dans les coulisses.
Benjamin Disraeli
Homme d’État anglais

Trois cents hommes, dont chacun connaît tous les autres, gouvernent les destinées du continent européen et choisissent leurs successeurs dans leur entourage.
Walther Rathenau
Homme d’État allemand

L’opinion national, depuis 10 ans, monte en puissance en France.

On y prend conscience, de plus en plus, que certaines sociétés de pensée, et groupes d’influence, mondialistes manipulent la politique de l’occident. Et ceci a permis, par exemple de populariser le rôle attribué à la Commission Trilatérale.

Spécialiste des sociétés secrètes politiques, l’auteur remonte plus haut. Il révèle, tout au long du XXe siècle, comment les grandes puissances dites démocratiques, gouvernées, en fait, par les forces de l’Argent, ont été intoxiquées. Les cercles dirigeants ont été complètement manipulés par des cénacles anglais et américains… Ces cercles paraissent inspirés par une doctrine, pour ne pas dire une mystique, messianique et révolutionnaire, dont le communisme n’aura peut-être été en somme, qu’un avatar… »

Pourquoi lire ce livre ? / Commentaires :

Après un travail de longue haleine, dont il a consacré plus de dix ans de recherches, l’auteur en est arrivé à la conclusion (en 1974) qu’un petit nombre d’initiés appartenant à la plus haute finance internationale, poursuivait le vieux rêve messianique d’un empire universel sous l’autorité d’une oligarchie apatride.

Les travaux de Jacques Bordiot, reposant sur des faits et des informations vérifiées, dévoilaient au public francophone les réseaux de pouvoirs anglais et américain : le Council on Foreign Relations américain et son homologue « royal » anglais, institutions officieuses de l’État.
Ce que des auteurs comme Huntington ou Fukuyama ont théorisé au cours des années 1990, ce qu’un Brzezinski formulait dès les années 1980 comme un objectif mondialiste parfaitement louable, Jacques Bordiot en donnait la clef dès 1974.

« Un livre très documenté, majeur, qui explique que les forces politico-financières dirigent le monde, et comment. »

« Les dessous provoqués des grands évènements mondiaux. »

Table des matières :

Au Lecteur
Introduction : le Système

Première Partie : Les moyens du Système
I Les Banques centrales
II La Federal Reserve
III Les Coalitions
IV Les Dynasties

Deuxième Partie : Les procédés du Système
V Prolégomènes de la Révolution française
VI La Table Ronde
VII Un Tournant de l’Histoire
VIII Le Sionisme et l’intervention américaine en 1917
IX La Révolution d’Octobre
X La Société des Nations
XI Council on Foreign Relations
XII Les Fondations américaines
XIII La Synarchie
XIV Le double jeu financier dans les révolutions
XV Les « Fauteurs de guerre »
XVI L’Organisation des Nations Unies
XVII La « Décolonisation »
XVIII Le Bilderberg Group
XIX Les Conférences des Milliardaires
XX Haute Finance et Communisme
XXI La duperie du désarmement atomique

Troisième Partie : Le but du Système
XXII Le Cynique pari

Postface

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s